Recherchez-vous un moyen simple et efficace d’accroître votre patrimoine financier ? Si c’est le cas, opter pour un placement serait une très bonne solution. Système astucieux, le placement d’argent permet notamment de générer des revenus grâce à un capital donné. Mieux, en optant pour le bon type d’investissement et sur la bonne durée, vous vous constituerez une réserve pécuniaire impressionnante. Bien entendu, investir un gros capital vous permettra d’avoir des rentes également importantes. Combien rapporterait mensuellement une mise de 100 000 euros ? Tour d’horizon.

Des éléments fondamentaux

Bénéfique sur de nombreux aspects, le placement de capitaux est un mécanisme de plus en plus prisé. En effet, il permet de toucher des bénéfices au moyen d’un investissement savamment réalisé. Cependant, déterminer le montant des bénéfices à obtenir n’est pas aussi simple qu’il y paraît. En réalité, cela dépend de la prise en compte de nombreux critères incontournables.

Ces éléments fondamentaux sont notamment la somme investie ainsi que la durée du placement. De même, le type d’investissement effectué et le niveau de risque y afférant doivent aussi être considérés. Mieux, le taux d’intérêt appliqué occupe également une place fondamentale dans cette opération.

Les taux d’intérêts

Avant d’estimer le revenu à obtenir grâce à son placement, il est important d’être informé par rapport aux intérêts. En effet, le rendement de votre capital investi dépend fortement de cet élément. Plus précisément, ce sont les intérêts composés qui constituent le fondement de cette opération financière.

Effectuer un placement est une opération devant générer des bénéfices. Dans le cas d’espèce, les intérêts composés représentent principalement une rémunération périodique qui est ajoutée à votre capital initial. Il faut noter toutefois que le calcul de ces derniers s’effectue sur l’année suivante après le placement. En réalité, les intérêts constituent donc un pécule supplémentaire à l’argent investi. Il faut également savoir que plus la durée de votre placement est longue, plus vos intérêts composés seront importants.

Afin de maximiser vos gains, il est recommandé de cumuler vos bénéfices avant l’échéance convenue. À titre d’illustration, considérez que vous effectuez un placement de 100 000 euros pour une durée de 5 ans. Si les intérêts sont de 4 % l’an, cela vous rapportera 4 000 euros de bénéfice au bout d’un an. Si vous décidez de percevoir ces intérêts uniquement au bout de l’échéance, votre cagnotte d’argent s’élèvera alors à 120 000 euros. En effet, les intérêts auront été cumulés sur la durée du placement.

Taux d’intérêt et notion de risque

Loin d’être fixe, le taux d’intérêt composé est essentiellement subordonné au risque présenté par l’investissement. À cet effet, trois catégories de risque sont à identifier. Il s’agit notamment des risques faible, moyen et élevé.

Le risque faible

Comme son nom l’indique, la probabilité de perdre de l’argent dans ce type d’investissement est assez basse. La conséquence toutefois est que ce genre de placement ne permet pas un taux d’intérêt élevé. Bien entendu, ce type de régime n’est pas recommandé si vous comptez accroître rapidement votre patrimoine financier. Généralement, les investissements présentant un risque faible sont de l’ordre des assurances-vie en fonds monétaires.

Le risque moyen

Ici, vous êtes plus susceptible de perdre de l’argent que dans le cas précédent. Bien entendu, cela induit également des rentes plus intéressantes qu’avec le risque faible. Ce genre d’investissement est le plus apprécié des investisseurs, car il garantit une certaine sécurité de votre capital. Ce type de risque se retrouve surtout dans les placements immobiliers.

Le risque élevé

Plus le risque est élevé et plus le gain est consistant. Cette règle s’applique également et surtout dans le monde de l’investissement. En investissant dans un projet d’envergure, vous serez susceptible aussi bien de gagner que de perdre beaucoup d’argent. C’est notamment le cas avec les achats d’actions et autres activités boursières de grande importance. Ce genre d’investissement est surtout très prisé par ceux qui visent une ascension financière rapide.

Combien gagner avec un placement de 100 000 euros

Vous l’aurez désormais compris, la détermination des bénéfices d’un placement n’est pas vraiment évidente. Cette situation est essentiellement due aux différents critères devant être pris en compte pour le calcul. Si cela ne vous paraît toujours pas compréhensible, une simulation contribuera sans doute à mieux vous éclairer sur le sujet. L’illustration tiendra compte de vos gains mensuels, et ce, en fonction des différents risques susmentionnés.

Gains mensuels avec un risque faible

Si vous optez pour un investissement à faible risque, cela vous générera un taux d’intérêt de 2,5 % par an. Si ce placement se fait sur 5 ans, vous obtiendrez un gain mensuel de 208 euros la première année. En effet, le calcul de l’intérêt mensuel donne : (100 000 x 2,5 % ) / 12 = 208. En décidant de cumuler ce bénéfice et de le récupérer au bout de l’échéance, il augmentera automatiquement votre capital. Par conséquent, vous obtiendrez après 5 ans un bénéfice de 12 480 euros.

Gains mensuels avec un risque moyen

Pour déterminer vos intérêts dans le cas d’un investissement à risque moyen, il vous suffit de suivre le même procédé. Cependant, les intérêts dans ce cas sont de 4 % par an. Ainsi, vous obtiendrez un bénéfice mensuel d’environ 330 euros la première année. En le cumulant, vous augmenterez alors votre patrimoine de 19 800 euros au bout de 5 ans.

Gains mensuels avec un risque élevé

Bien entendu, cette option vous fera gagner un maximum de bénéfices. En effet, le taux d’intérêt appliqué est de 8 % par an. En reprenant la même procédure, vous obtenez donc 660 euros de gains mensuels la première année. En les cumulant, vous serez alors plus riche de 39 600 euros à la fin de l’échéance. Bien entendu, ces intérêts sont ajoutés à votre capital initial.