L’achat d’une maison est un risque, car cela nécessite une importante dépense financière. Pour être sûr de ne pas se tromper, vous devez étudier très attentivement votre futur maison ou appartement. Sinon, peu après avoir emménagé, vous découvrirez des problèmes imprévus et généralement couteux à régler.

Les non-initiés ont du mal à comprendre toutes les subtilités, les agences immobilières vous aideront à ne pas faire d’erreur et à faire le bon choix.

Quels sont les points à surveiller lors de l’achat d’une maison ?

Règles de l’inspection de la maison

Aujourd’hui, il existe des entreprises spécialisées dans les audits de construction. Les spécialistes déterminent toutes les caractéristiques importantes, par exemple la conductivité thermique et la capacité portante des murs, des sols et des fondations, l’humidité des matériaux, la présence de fissures cachées et d’autres défauts, etc.

Vous obtiendrez ainsi un avis sur l’état réel du bien et une estimation du coût des éventuels travaux.

Faire appel à un spécialiste ou une agence immobilière locale vous coûtera une somme rondelette. Cependant, lorsque vous achetez une maison de plusieurs milliers d’euros, il n’est pas judicieux de faire des économies d’argent dans l’inspection de la qualité de votre future acquisition. Toutefois, il y a de fortes chances que vous décidiez de ne pas acheter le bien si l’audit est majoritairement négatif.

Vous voulez économiser quelques dizaines de milliers d’euros ?

Vous pouvez tirer vous-même des conclusions sur l’état de la maison. En suivant nos recommandations dans cet article.

1. Il est préférable d’examiner la maison au printemps

Beaucoup de gens font l’erreur de visiter en hiver. Cela présente bien sûr des avantages, notamment celui de s’assurer que le système de chauffage fonctionne correctement. Mais en même temps, il est plus difficile d’évaluer l’état général de la maison en hiver. La neige vous cachera les fondations qui s’effritent et les ardoises du toit qui se fissurent. Vous ne remarquerez même pas la décharge au fond de la cour. Au printemps, cependant, tous ces défauts seront exposés, et la fonte des neiges et des eaux souterraines révélera immédiatement les faiblesses de la maison.

2. De nombreuses personnes refusent d’acheter une maison ancienne

Mais ils devraient reconsidérer le choix de leur maison. La préférence doit être donnée aux maisons dans lesquelles les gens vivent depuis un certain temps. Le fait est que, dans la grande majorité des cas, construire pour soi et construire pour vendre sont deux niveaux de qualité différents. Si le propriétaire a vécu dans la propriété, cela peut être un gage de qualité.

3. Ne vous attendez pas à ce que le propriétaire vous parle des défauts de la maison

C’est à vous d’aller au fond des choses. Une conversation amicale avec les voisins peut s’avérer très utile. Ils ont vu comment la maison a été construite, et étant des personnes désintéressées, ils peuvent vous dire beaucoup de choses intéressantes que le propriétaire préfère cacher ou dissimuler exprès.

4. Vous devez évaluer non seulement la maison, mais aussi son emplacement et ses environs

Y a-t-il de l’humidité sur la propriété ? La maison est-elle cachée du soleil par des arbres ou des bâtiments voisins ? Les entrées sont-elles pratiques ? Y a-t-il des lignes électriques à haute tension ou des bâtiments industriels à proximité ?

Si vous voulez économiser de l’argent vous pouvez aussi opter pour une maison mitoyenne, nous avons traité de ce type de maison dans un article précédent.