Les chèques sont largement considérés comme des formes de paiement dépassées, surtout lorsque d’autres moyens tels que l’argent liquide, les cartes de débit ou de crédit sont disponibles. Mais il y a encore des moments où vous pouvez vouloir donner à quelqu’un un chèque plutôt que de l’argent liquide. Ils peuvent notamment vous permettre d’éviter de transporter de grosses sommes d’argent liquide, ou de profiter d’un délai de quelques jours avant l’encaissement.

Le processus de remplissage d’un chèque de banque varie selon qu’il s’agit d’un chèque à usage personnel ou professionnel, mais il existe des directives générales qui s’appliquent indépendamment de l’usage que vous prévoyez d’en faire. À travers cet article nous allons vous expliquer comment remplir un chèque.

Les étapes pour remplir un chèque

Étape 1 : Montant en chiffres

La première chose que vous devez indiquer lorsque l’écriture d’un chèque correspond au montant du chèque en chiffres que vous souhaitez payer. Les chiffres doivent être écrits les uns à côté des autres, séparés par des espaces. Vous devez écrire ce montant dans l’encadré épais se trouvant sur la droite du chèque. Ecrivez le plus a gauche possible dans l’encadré afin d’éviter des fraudes. Assurez-vous aussi que les chiffres sont clairs et lisibles.

Étape 2 : Montant en lettres

Après le montant en chiffres, vous devez à nouveau indiquer le même montant, mais cette fois en lettres. Ecrivez sur la première ligne à gauche le montant en toutes lettres le montant de votre chèque. Par exemple 1250€ devient Mille deux cent cinquante euros.

Comme pour le montant en chiffre écrivez le plus a gauche possible et ajoutez un trait horizontale après votre montant en lettre afin d’éviter toute fraude possible.

Étape 3 : Nom et adresse

Le nom et l’adresse du bénéficiaire du chèque doivent être inscrits à côté de leur champ correspondant, la ligne en bas gauche commençant par « à ». Le bénéficiaire peut être un particulier ou une entreprise.

Étape 4 : Le lieu

Le lieu doit être écrit sous le montant en chiffres, au-dessus de la signature. La ligne commence généralement par « à » Vous devez inscrire la ville où vous faites le chèque.

Étape 5 : Date d’émission

Cette étape consiste simplement à écrire la date à laquelle vous émettez ce chèque. Vous pouvez choisir la date que vous voulez, mais gardez à l’esprit que le chèque doit être utilisé à sa date d’émission. Cet élément va déterminer la durée de validité du chèque. La ligne d’inscription de la date se trouve sous celle du lieu et la ligne commence par « le ».

Étape 6 : Signature

La signature doit être la dernière chose écrite sur le chèque. Lisez attentivement chaque ligne avant de signer pour vous assurer que vous n’avez pas fait d’erreur et que toutes les informations sont correctes. Il est possible d’écrire votre nom avec des initiales si vous le souhaitez comme signature. Veillez simplement à ce que ces initiales soient lisibles par toute personne qui pourrait avoir à s’occuper du chèque. Vous pouvez également signer un chèque en tant qu’entreprise, ou en tant que représentant d’une association.

C’est aussi une bonne idée de retirer votre chèque avant de le signer. La marque de signature en relief sur votre chèque n’apparaîtra pas sur le chèque suivant si vous le retirez avant de signer, ce qui pourrait permettre à quelqu’un d’imiter votre signature en cas de vol ou de perte de votre chéquier.

Étape 7 : Talon du chèque (facultatif)

Une fois que toutes les informations ont été inscrites sur le chèque, remplissez le « talon de chèque » a gauche de votre chéquier. Il s’agit d’une étape facultative qui n’est pas nécessaire pour la plupart des chèques personnels ou privés. Toutefois, elle peut être utile si vous effectuez de nombreux achats avec votre chéquier et que vous devez garder une trace de chaque paiement par chèque.

Que remplir à l’arrière du chèque ?

Au dos du chèque sont renseignés le nom et l’adresse du titulaire du compte qui va encaisser le chèque. Le numéro de compte, qui est un identifiant unique pour la banque, est également indiqué. Il est important d’avoir cette information afin de pouvoir déposer le chèque.

Quelle couleur pour remplir un chèque ?

En règle générale, vous pouvez rédiger un chèque de n’importe quelle couleur. Toutefois, les couleurs claires peuvent être difficiles à lire, et les chèques foncés peuvent masquer la signature ou le numéro de série de vos chèques. Le noir reste néanmoins la meilleure couleur car il est facile à lire et n’interfère pas avec les autres informations.

Conseils pour payer par chèque

Voici quelques conseils pour régler par chèque :

  • Lorsque vous rédigez un chèque, assurez-vous que la date, le montant et le nom du bénéficiaire sont clairement inscrits au bon endroit sur le document. Il s’agit d’un élément d’information important qui vous aidera à prévenir les litiges ou les erreurs potentielles concernant vos paiements à l’avenir.
  • Avant de signer vos chèques, vérifiez-les deux fois pour vous assurer qu’ils sont corrects. Il est essentiel de s’assurer que les chèques que vous signez sont conformes à vos registres et de ne pas oublier de les signer afin que personne d’autre ne puisse vous imiter.
  • Lorsque vous payez par chèque, notez les chèques qui sont annulés. S’il y a un problème avec votre relevé bancaire à la fin du mois (par exemple, si vous avez fait une erreur de paiement), vous pourrez le régler de cette façon.

Le moyen de paiement par chèque est peut-être de moins en moins courants, mais il peut toujours être utile. Qu’il s’agisse de payer une facture ou d’éviter de transporter de grandes quantités d’argent liquide, la rédaction d’un chèque est simple tant que vous suivez les instructions fournies. Nous espérons que ces conseils vous ont été utiles. Si ce n’est pas le cas, faites-nous savoir ce qui aurait pu vous aider. Notre équipe travaille dur chaque jour pour vous faciliter la vie, alors n’hésitez pas à nous contacter à tout moment !